Le Tourbillon – Journal officiel mensuel de la Ville de La Chaux-de-Fonds

Journal officiel mensuel
de la Ville de La Chaux-de-Fonds

Catégories
Formation Loisirs Société

Un évènement incontournable : le cortège des promotions !

Un événement incontournable : le cortège des Promotions !

Le 29 juin prochain, rendez-vous est donné à la population chaux-de-fonnière pour le cortège annuel qui fait la part belle aux réjouissances de la fin de l’année scolaire. À cette occasion, les élèves des classes de 1re à 6e années animeront le Pod de leurs créations festives et colorées accompagnées par divers groupes sur le thème : « Les dessins animés ». 

Mais depuis quand cette tradition de la fête des promotions existe-t-elle ? La première trace se trouve dans l’Histoire de l’instruction publique de 1914. On y apprend que le pasteur Touchon inaugure, en 1806, à La Chaux-de-Fonds, les premières promotions publiques, c’est-à-dire la cérémonie de clôture de l’année scolaire. Les enfants se retrouvaient devant leur propre collège et se rejoignaient sur le Pod pour défiler ensemble. En cas de pluie, les classes se regroupaient directement dans le temple de leur quartier. Des prix récompensaient les meilleur·e·s élèves. Ils seront supprimés en 1868 car sources d’inégalités.

La fête scolaire, annulée en 1918 à cause de l’épidémie de grippe, fut modifiée en 1919 et en 1920 : le grand cortège fut remplacé par des fêtes de collèges organisées dans les pâturages du voisinage avec jeux et collation. En 1921, le « grand cortège » fut rétabli à la suite d’une consultation des élèves qui donna 2’090 réponses favorables au retour du cortège contre 1’246 allant à la nouvelle organisation. 

Si aujourd’hui il n’y a plus de cérémonies à la fin du cortège, la présence des spectatrices et spectateurs tout le long du parcours et les sourires des jeunes élèves montrent ô combien ce moment est important.

Pascal Cosandier
Directeur de secteur de l’École obligatoire, président de la direction générale

Catégories
Formation Loisirs Santé

Moins d’écrans, un jeu d’enfant!

Moins d'écrans, un jeu d'enfant!

La carte des activités gratuites à La Chaux-de-Fonds.
Avec l’arrivée du printemps, la Ville rappelle à la population la richesse des places de jeux et des terrains de sport ouverts au public. Une invitation à sortir, à bouger et à se rassembler.

En 2018, le Centre d’orthophonie a mené une action de prévention Moins d’écrans, un jeu d’enfant! L’action était positive et interactive.

Les orthophonistes sont allées à la rencontre des gens dans les centres commerciaux pour faire de la prévention quant à la consommation des écrans. Le but était de faire réfléchir les parents à la question: «Que mettre à la place des écrans dans les mains et la tête de nos enfants?» Il était proposé aux parents des activités parents/enfants propres à favoriser le développement du langage et de la communication.

Dans le cadre de cette action, une carte de La Chaux-de-Fonds qui recense et montre de nombreuses activités à pratiquer en ville a été éditée. Ces loisirs libres et gratuits montrent aux parents qu’on peut cibler des activités qui favorisent les compétences des enfants: communication, coopération, mouvement, jeux.

Cinq ans plus tard, cette carte s’avère toujours d’une grande utilité et a été mise à jour. Elle a été transmise dans de nombreux endroits fréquentés par des parents et leurs enfants (Récif, La Trottinette, Croix-Rouge…). Cette carte est non exhaustive; elle est une base de départ de discussion entre les professionnels et les parents. Elle est un support pour communiquer autour des activités qu’un enfant peut pratiquer à la place des écrans.

Ruth Hynek Hlavizna, responsable du Centre d’orthophonie
Photo: Aline Henchoz

Catégories
Culture Formation

Concours Suisse de Musique pour la Jeunesse 2024

Concours Suisse de Musique pour la Jeunesse 2024

Le Conservatoire de musique neuchâtelois (CMNE) se réjouit d’accueillir la Finale du Concours Suisse de Musique pour la Jeunesse (CSMJ) du jeudi 9 au dimanche 12 mai 2024 à La Chaux-de- Fonds. Ce concours est simplement LE concours de musique pour les jeunes de notre pays qui consacrent l’essentiel de leur temps à leur passion et à leur talent.

357 jeunes virtuoses, venant de toute la Suisse, ont réussi les sélections au mois de mars, méritant ainsi le billet pour la finale du CSMJ. Parmi eux, on dénombre 217 solistes et 106 chambristes dans la catégorie Classica, 10 jeunes compositrices et compositeurs ainsi que 34 finalistes du concours Jazz&Pop.

Pendant quatre jours intenses, ces jeunes passionnés de musique, âgés de 8 à 20 ans, se produiront devant des jurys d’éminentes personnalités du monde musical. Le Conservatoire de musique neuchâtelois est fier de pouvoir présenter une dizaine de ses élèves à cette finale.

Le public est bienvenu, l’entrée est gratuite à toutes les manifestations.

Helga Loosli, directrice adjointe du CMNE
Photo : Lauréats à la Finale 2023 à Lugano © Ueli Steingruber 2023

Programme :
• 9, 10, 11 mai : auditions de concours
• 11 mai 19h30 : concert Le BEC Big Band des étudiants du CMNE
• 12 mai 09h30 : proclamation des résultats et concert des lauréats

Lieux :
La Chaux-de-Fonds, Conservatoire de musique neuchâtelois, Salle de musique, Théâtre de l’Heure bleue, Salle de la Maison du Marché et Salle rue de la Serre 17

Programme détaillé : sjmw.ch/fr/classica/telechargements
Informations : www.cmne.ch

Catégories
Formation Sports

NOTRE ÉCOLE, PARTENAIRE DE SWISS OLYMPIC

NOTRE ÉCOLE, PARTENAIRE DE SWISS OLYMPIC

Alain Fournier, Directeur de secteur, Ecole obligatoire

Swiss Olympic s’engage en faveur de la conciliation de l’école et du sport. C’est pourquoi, depuis 2005, l’Association faîtière du sport suisse octroie les labels de qualité « Swiss Olympic Sport School » et « Swiss Olympic Partner School » à des établissements de formation qui se distinguent par une philosophie favorable au sport de performance et par un modèle d’enseignement flexible.

Pour la 2e fois, l’EOCF (l’École Obligatoire de La Chaux-de-Fonds) a reçu ce fameux label qui lui permet d’être reconnu tant au niveau national et cantonal et d’accueillir des élèves qui proviennent d’autres cantons et d’autres cercles scolaires du canton de Neuchâtel.

Ainsi, notre école bénéficie d’une reconnaissance comme centre régional de performance pour le ski nordique, le hockey sur glace, le patinage artistique et les arts vivants. Les élèves de notre cercle scolaire qui sont talentueux et talentueuses dans d’autres sports et arts bénéficient également d’aménagements et allègements scolaires.

Pour 2023-2024, ce sont plus de 130 élèves qui fréquentent notre structure sports-arts-études (SAE).

Direction de l’EOCF
Photo : SwissOlympic

Catégories
Culture Divers Formation Sports

L’Association Danse Neuchâtel présente sa programmation 2024

L'Association Danse Neuchâtel présente sa programmation 2024

Créée en 1996, l’ADN (Association Danse Neuchâtel) s’est développée dans le haut du canton et tout particulièrement à La Chaux-de-Fonds depuis 2017, étendant d’année en année la promotion de la danse contemporaine auprès de tous les publics.

Au travers de spectacles, performances, rencontres et ateliers, l’ADN fait vivre la création en programmant des compagnies locales et en faisant connaître des artistes venus d’autres cantons ou de l’étranger. Ce partage de la danse profite d’une collaboration fructueuse avec le TPR, le Centre de culture ABC également, avec le Temple Allemand, où des artistes sont régulièrement accueillis, sans compter les collaborations avec le Club 44, Quartier Général, le Lycée Blaise Cendrars et l’association Rêver des arbres pour demain, pour ne citer qu’eux.

 

A l’affiche procahinement en 2024 :
« Black Lights », un spectacle rugissant, ovationné lors du dernier Festival d’Avignon, sur la résilience des femmes, déployé par huit danseuses (Cie Mathilde Monnier, les 26 et 27 janvier au TPR Beau-Site). À l’ABC, « Human in the Loop » fera interagir la danse avec une intelligence artificielle (Cie Nicole Seiler, 23 et 24 avril). En mai, place à la création de la Chaux-de-fonnière Eléonore Richard (Cie Leoki), qui invite les familles à savourer
« Il revient toujours, le printemps (souffles) », troisième volet d’une création qui avait été annulée en raison du Covid.

Toujours en mai, place à la virilité contestée avec « Touch Isolation », de Marcel Schwald et Chris Leuenberger (18 et 19 mai dans le cadre de Bang ! Bang ! à Beau-Site). Enfin, dans un registre loufoque et très décalé, la pièce « current, currents » de Claire Dessimoz (15 et 16 juin à l’ABC), s’amuse tendrement de nos egos contemporains et maladroits. À noter par ailleurs un atelier de danse inclusive 

« Tout le monde en piste » sur le thème du cirque, ouvert à tout public, co-animé par la compagnie Chaux-de-fonnière (La) Rue Serendip à la Fondation Perce-Neige au Val-de-Ruz (le 9 mars). 

L’ADN se réjouit de partager toutes ces facettes de la danse avec ses partenaires et vous donne rendez-vous dans la nouvelle année! 

Philippe Olza, directeur de l’ADN

Photo: Marc Coudrais — spectacle “Black Lights” au TPR 

 

Des questions ?
Rendez-vous sur le site internet www.danse-neuchatel.ch 

ou par téléphone au 079 643 95 32

Catégories
Divers Formation

Les camps de 7ème font peau neuve !

Les camps de 7ème font peau neuve !

La vie en communauté, le respect des autres, la pratique de l’effort physique et du fair-play sont les objectifs qui se trouvent au cœur des camps de 

7e année de l’École Obligatoire de La Chaux-de-Fonds depuis plusieurs années. 

Soucieuse de donner aux élèves l’occasion de se développer dans divers environnements et en vivant des expériences nouvelles, l’École a décidé de prolonger les camps de trois à cinq jours en incluant une dimension sportive. Celle-ci permet aux élèves de faire connaissance et de créer une dynamique de classe. Le canton de Neuchâtel ainsi que Jeunesse et Sport soutiennent financièrement une partie de ces camps encadrés par des adultes disposant des diplômes requis.

À partir de février 2022, un groupe de travail composé d’enseignant·e·s, d’un responsable des sports ainsi que d’un membre de la direction s’est penché sur la réalisation de ce projet. Le groupe a jeté son dévolu sur trois hébergements de la région : Le Louverain, La Rouvraie ainsi que Le Camp de Vaumarcus. 

Le projet a pris vie en ce début d’année scolaire sur trois semaines, lorsque les 18 classes de 7e année, soit près de 400 élèves, se sont rendues en train dans un de ces trois lieux pour un séjour d’une semaine. Une fois arrivés sur place, les élèves ont vécu diverses activités sportives et culturelles, appris à collaborer, trouvé leurs marques dans leur nouvelle classe et faire plus ample connaissance avec leurs enseignant·e·s qui les accompagneront 2 ans. Une expérience commune qui restera gravée dans la mémoire de chacun et chacune ! 

 

Pour l’EOCF, Zoé Schertenleib, enseignante de 7e-8e, membre du groupe de travail
Photo : Murielle Perret-Gentil

Catégories
Formation Intempéries 2023

Une rentrée scolaire paisible

Une rentrée scolaire paisible

Mosaïque de tuiles cassées suite à la tempête, projet de classes de 5e-6e de La Charrière, © Mona Chibout

14 août, jour de la rentrée scolaire. Je reviens du collège de l’Ouest où les élèves ont trouvé « embêtant » que ce qu’il reste des arbres ne leur donne plus assez d’ombre. De mon côté, je constate depuis mon bureau que la cour des Forges ressemble à un grand parking, si proche d’une rue passante. Trois semaines avant, il était difficile d’assurer que la rentrée se passe aussi sereinement.

Dès le lendemain de la tempête, il aura fallu interdire l’accès au personnel de l’école à huit bâtiments scolaires. Certains n’auront pu y retourner que quatre jours avant la rentrée. Un important travail de sécurisation des bâtiments, des cours et des rues, aura permis cette étape importante tant pour les familles que pour la ville et son économie. Et si l’émotion était souvent palpable, la coordination entre les personnes impliquées aura été précieuse, efficace et réactive.

Les cours ont été nettoyées par des professionnel·le·s et des bénévoles. Les places de jeux et les bâtiments ont soigneusement été remis en état. Rapidement, des travaux de réparations complètes ont démarré au Crêt-du-Locle et aux Gentianes, pour se préparer à l’hiver.
Les élèves sont au centre de l’attention de tous les services. Un grand merci à tous ces précieux partenaires. La résilience des élèves s’exprime de nombreuses façons, comme par ce beau projet de mosaïques de tuiles cassées, une manière de faire du beau à partir d’une crise.

Je peux aujourd’hui me tourner vers la suite, notamment vers des projets de cours plus vertes. Moins de bitume et davantage de recoins arborisés. Un rapport renouvelé à la nature, aux arbres, à ce qui nous manque tant dans ces lieux devenus moins familiers.

Fabrice Demarle, directeur de secteur à l’École obligatoire

Photo ci-dessus: La cour des Forges avant/après. © Fabrice Demarle
Photo de droite: Mosaïque de tuiles cassées suite à la tempête, projet de classes de 5e-6e de La Charrière, © Mona Chibout

LES COLLÈGES LES PLUS TOUCHÉS

Le Crêt-du-Locle : scalpé d’une part de son toit et aux fenêtres crevées

Les Endroits : ses stores arrachés, mais surtout son écrin de forêt complètement rasé

Les Forges : ses fenêtres soufflées, son Espace nature ravagé

La Halle Volta : inutilisable pour plusieurs semaines

L’Ouest : ses arbres déchiquetés, et même une cheminée écroulée dans une salle de classe

Les Gentianes : son toit envolé, et le parc Gallet détruit

Les Crêtets : des tuiles envolées

La cour des Forges avant/après. © Fabrice Demarle
Catégories
Formation

Le foyer de l’écolier

Le foyer de l'écolier

Photo : F. Jeandroz

Le Foyer de l’Écolier est une institution typiquement chaux-de-fonnière. Le premier foyer a été ouvert en 1957 à l‘initiative d’une institutrice, Madame Denyse Porret-Reymond avec l’accord enthousiaste du directeur de l’école primaire Monsieur Paul Perrelet.

Dès lors, le Foyer n’a cessé de se développer prouvant ainsi le besoin qui existait et qui existe toujours, il est d’ailleurs devenu une institution communale.

Aujourd’hui, Le Foyer c’est : 13 lieux d’accueil répartis dans les différents quartiers de la ville, dont un nouveau cette année, près de 300 enfants de la 3ème à la 7ème et environ 60 personnes qui y travaillent.

Les foyers offrent un espace chaleureux d’écoute et de partage. Les enfants sont accompagnés dans leurs devoirs, reçoivent un goûter, jouent, lisent, bricolent et échangent.

Les élèves y sont accueillis les lundis, mardis et jeudis de 15h30 à 17h30 et le mercredi de 13h30 à 15h30. Un foyer est ouvert le matin de 6h30 à 8h00 pour le petit déjeuner.

Les enfants peuvent être inscrits pour un ou plusieurs jours de la semaine, selon l’horaire désiré par les parents, le tarif modeste est proportionnel au revenu des parents.

Nous cherchons des personnes intéressées à venir travailler dans l’un des foyers. Si vous avez envie d’aider des enfants dans leurs devoirs, de les accueillir, de jouer avec eux quelques heures par semaine, vous pouvez contacter le Foyer de l’Écolier. Ce travail, qui nécessite au minimum un CFC, est rémunéré modestement, mais offre de belles expériences.

Françoise Jeandroz, présidente de la Fondation du Foyer de l’Écolier

INFORMATIONS 

Direction du Foyer de l’Ecolier 
Charrière 36 La Chaux-de-Fonds
032 967 90 94
nathalie.caillet@ne.ch

www.foyer-ecolier.ch
foyer.ecolier.chaux-de-fonds@ne.ch

Catégories
Formation Loisirs

Cortège des Promotions – Pod en fête le samedi 24 juin 2023

Cortège des Promotions - Pod en fête le samedi 24 juin 2023

Après deux ans d’absence, l’édition 2022 du cortège des Promotions a été un feu d’artifice sur le thème des couleurs. Une foule dense s’était déplacée pour renouer avec une tradition bien ancrée dans la vie chaux-de-fonnière. En effet, les premières promotions des écoles de La Chaux-de-Fonds remontent à 1806 soit une année après la construction du premier collège situé à l’actuelle rue Fritz-Courvoisier.

Cette année, rendez-vous est donné à la population le samedi 24 juin à 9h30. Le thème sera : “Léopold sur le Pod !” en lien avec l’exposition présentée par le Musée des Beaux-Arts de notre Ville du 14 mai au 12 novembre 2023 sur Léopold et Aurèle Robert.

À cette occasion, les classes de 1re à 6e années animeront le Pod de leurs créations festives et colorées accompagnées par divers groupes. C’est donc plus de 2’500 participants qui défileront.

Des nouvelles pancartes pour annoncer le nom des collèges seront inaugurées. Le public aura également la possibilité de participer à la collecte pour le Fonds scolaire, en espèces ou en utilisant l’application TWINT.

En cas de pluie, la manifestation sera annulée. Le n°1600 ainsi que le site eocf.ch – rubrique actualités – renseigneront dès 8 heures le jour même.

Pascal Cosandier