Le Tourbillon – Journal officiel mensuel de la Ville de La Chaux-de-Fonds

Journal officiel mensuel
de la Ville de La Chaux-de-Fonds

Catégories
Culture Patrimoine Politique

HÔTE D’HONNEUR DE LA MARCHE DU 1ER MARS

HÔTE D'HONNEUR DE LA MARCHE DU 1ER MARS

La Ville de La Chaux-de-Fonds était l’invitée d’honneur de la Marche du 1er mars 2024. Cet événement a ainsi été l’occasion de mettre en évidence les liens forts entre notre Commune et la Révolution républicaine. Terre connue pour ses idées progressistes, la Métropole horlogère a en effet vu se dérouler plusieurs faits déterminants de la naissance de la République et Canton de Neuchâtel.

En 1848, la place de l’Hôtel-de-Ville a notamment été l’un des centres névralgiques des événements. Galvanisés par les nouvelles venues de France voisine, les meneurs républicains se sont mobilisés sur cette place pour organiser le renversement du gouvernement, appuyés par un nombre important de sympathisants neuchâtelois et venus des régions voisines.

On peut toujours y observer l’aigle de Prusse écrasé par les révolutionnaires sur le bien-nommé « Monument de la République » situé au cœur de la place. C’est par ailleurs dans l’actuelle salle du Conseil général située dans le bâtiment de l’Hôtel-de-Ville que s’est constitué le gouvernement provisoire de la République neuchâteloise le 1er mars 1848.

Ce 1er mars 2024, c’est dans une ambiance plus sereine, mais animée par le même état d’esprit républicain que plusieurs centaines de marcheurs et marcheuses ont pris le départ en milieu de matinée pour rejoindre le Château de Neuchâtel. La commémoration de la Révolution, organisée depuis plus de 30 ans sous forme d’une marche depuis plusieurs endroits dans le canton avec comme point d’arrivée commun le Château de Neuchâtel, est avant tout l’occasion de mettre en avant l’unité et la cohésion cantonale dans un état d’esprit convivial.

Placée sous le signe de la solidarité, cette édition était l’occasion pour la Ville de La Chaux-de-Fonds de rappeler les multiples initiatives solidaires qui ont été exprimées dans le cadre de la tempête du 24 juillet dernier.

La date de la révolution neuchâteloise concordant avec les premiers signes du printemps : les marcheurs et marcheuses ont reçu à leur arrivée à Neuchâtel, en clin d’œil aux abeilles chaux-de-fonnières, des sachets de graines mellifères pour qu’ils et elles puissent semer, aux quatre coins du Canton, comme symboles de résilience et de renouveau, les fleurs de la République !

Que vive La Chaux-de-Fonds ! Et que vive la République!

Floriane Mamie, chancelière
Photo: Quentin Perrenoud

Catégories
Culture Divers

Les bibliothèques se mettent à table pour le BiblioWeekend

les bibliothèques se mettent à table pour le BiblioWeekend

Cette année, c’est « À table ! » que se déroulera le troisième BiblioWeekend. Lors de cette manifestation festive, les bibliothèques de toute la Suisse se mettent en scène et proposent de nombreuses activités. 

À La Chaux-de-Fonds, du 22 au 24 mars, le public pourra concocter un plat vietnamien et le savourer, regarder un spectacle d’improvisation sur le thème du week-end, profiter d’une dégustation à l’aveugle, visionner les films du Département audiovisuel (DAV) sélectionnés pour l’occasion, et même jouer à une partie de cache-cache géante. 

Il sera également possible de visiter le quatrième étage fraîchement rénové et de participer à une introduction au développement de négatifs argentiques. À cette occasion, la Bibliothèque de la Ville sera ouverte le dimanche : le petit déjeuner sera offert ! À la Bibliothèque des Jeunes, petits et grands apprécieront une représentation théâtrale des Fables de La Fontaine.

Christine Prêtre, responsable de l’Accueil et services au public, Bibliothèque de la Ville, et Marie Reginelli, responsable de la Bibliothèque des Jeunes

Image : Les bibliothèques se mettront à table à l’occasion du BiblioWeekend. © Bibliosuisse

Bibliothèque de la Ville : du vendredi 22 mars au dimanche 24 mars

Vendredi 22 : cache-cache géant dans la bibliothèque
Samedi 23 : atelier de cuisine vietnamienne avec Jean-Marie Tran

Dimanche 24 :
– Petit déjeuner à la bibliothèque
– Spectacle d’improvisation théâtrale par l’école Evaprod
– Dégustation à l’aveugle
– Jeux de plateaux
– Sélection de livres de cuisine à découvrir
– Diffusion de films du Département audiovisuel (DAV)
– Visite du 4e étage et introduction au développement de négatifs argentiques

Plus d’informations sur :
https://biblio.chaux-de-fonds.ch

Bibliothèque des Jeunes, rue de la Ronde 9 Samedi 23 mars

La compagnie théâtrale L’Art mobile présente les Fables de La Fontaine, adaptées et mises en scène par Sylviane Röösli. Le spectacle est ouvert à toutes et tous, les jeunes enfants seront accompagnés d’un ou une adulte.

Inscription possible sur :
https://biblio-jeunes.chaux-de-fonds.ch

Catégories
Culture

Émotions fortes, perles et autres merveilles au TPR…

Émotions fortes, perles et autres merveilles au TPR...

Le TPR a la joie et la fierté d’accompagner cette saison deux grands talents de notre région : Juliette Vernerey et Afra Kane. Après les émotions intenses de la première partie de saison 23-24, voici les temps forts qui vont vous tenir en haleine jusqu’à l’été !

En février, Dominique Blanc — de la Comédie-Française — magnifie Duras (La Douleur) tandis que Marilyn Monroe et Hedy Lamarr retournent la table d’Hollywood dans un souffle libérateur (Still Life (Monroe-Lamarr)). Les chaînes qui se brisent c’est aussi Peau d’âne avec le conte de Perrault revisité (Seule dans ma peau d’âne — jeune public).
En mars, Christophe Sermet nous électrise avec Ibsen (Les Borkmann) alors qu’Oscar Gómez Mata pulvérise avec humour les notions de réussite et de rendement (Inactuels). Le 18 avril, place à la voix chaude et subtile de la compositrice et interprète Afra Kane dans l’écrin de L’Heure bleue.

Après le triomphe de Quête, Juliette Vernerey nous prépare un thriller polaire, poignant et givré (A L’affût du 25 au 28 avril) ! Ils nous avaient enthousiasmé·es avec Flaubert : revoilà Les Fondateurs avec les rêves de grandeur d’un irrésistible Cervantes (Quichotte, chevalerie moderne, les 2, 3 et 4 mai).

Autour de la programmation, Mille fois le temps offre une carte blanche captivante à Mathieu Amalric, le 2 février à L’Heure bleue. L’aube sera étincelante grâce à la Nuit de contes du 24 au 25 février. Et nos cœurs à l’unisson font Bang ! Bang ! L’ABC, le Club 44 et le TPR proposent un temps fort dédié aux identités rebelles avec le soutien de l’OPFE et la participation des associations Au Bûcher, Queer Neuch et Sui Generis (16 au 25 mai). Puis rendez-vous en juin avec A la fresh — Fête du Théâtre neuchâtelois pour une nouvelle édition prometteuse. On attend plus que vous !

www.tpr.ch
Anne Bisang, directrice
Photo : © Guillaume Perret

Catégories
Culture

“AG culturel” : l’abo pour les moins de 26 ans

"AG culturel" : l’abo pour les moins de 26 ans

Permettre aux jeunes de découvrir la richesse de l’offre culturelle à moindre coût ? C’est possible grâce à l’AG culturel !

Cet abonnement permet aux jeunes de moins de 26 ans, étudiant·e·s ou non, d’accéder librement et à volonté à plus de 10’ 000 concerts, expositions, festivals, films et spectacles. Pour seulement CHF 100 par an, il leur ouvre les portes de plus de 280 institutions et lieux culturels dans les cantons du Valais, de Fribourg, de Berne, de Neuchâtel et du Jura.

Le canton de Neuchâtel compte 52 lieux partenaires, dont 18 à La Chaux-de-Fonds, avec notamment le Bikini Test, le Centre de culture ABC, le Théâtre populaire romand, le Musée des beaux-arts, MUZOO, Les Étranges Nuits du Cinéma,…

En quête d’une idée-cadeau ? Commandez un bon cadeau AG culturel et offrez 365 jours de découvertes et sorties culturelles !

AG culturel | Kultur-GA est une association à but non lucratif, soutenue par les Cantons dans lesquels l’abonnement est valable. Sa mission est de faciliter l’accès à la culture pour les jeunes et de les inciter à la découverte et à la curiosité.

Informations, abonnements et bons cadeaux : www.agculturel.ch

Catégories
Culture

VIVRE LA DIVERSITÉ À TRAVERS LA MUSIQUE

VIVRE LA DIVERSITÉ À TRAVERS LA MUSIQUE

Hekmat Homsi, Crématoire de La Chaux-de-Fonds. © Arthur Henry, clip promotionnel de La Chaux-de-Fonds Capitale Culturelle Suisse

La Chaux-de-Fonds est fière de sa diversité et multiplie les occasions de rencontres, de dialogues et d’échanges. Dans cette volonté de bien vivre-ensemble, la culture occupe une place de premier ordre, en particulier la musique.

La Société de musique offre depuis plus de 130 ans la possibilité d’entendre dans nos salles les plus grands et grandes interprètes et les plus grandes œuvres de musique classique. Ayant à cœur de diversifier son public, mais aussi sa programmation, cette institution historique de notre ville a réalisé un magnifique tour de force en proposant le 28 janvier dernier, un concert d’oud, instrument par excellence du répertoire moyen-oriental classique.

Grâce à la rencontre avec le musicien professionnel neuchâtelois Hekmat Homsi, les frontières se sont atténuées et ont fait vibrer La Chaux-de-Fonds au son des musiques arabes du répertoire classique.
Le concert du 28 janvier dernier s’est érigé en carrefour entre l’Orient et l’Occident. Par son langage universel, la musique a permis de créer des ponts et de valoriser des traditions plurielles. Une contribution importante alors que la ville se prépare à être la première capitale culturelle de Suisse !

Sandrine Keriakos Bugada, déléguée à l’intégration et à la cohésion sociale

HEKMAT HOMSI

Hekmat Homsi est l’une de ces figures de notre canton au parcours qui force l’admiration : né à Damas, où il commence la guitare, il arrive en tant que réfugié en Suisse où il reprend ses études de guitare au conservatoire de Neuchâtel. En 2017, il rejoint la Hochschule der Künste de Berne où il obtient, en 2023, son Master en Composition et Théâtre Musical. Il partage sa passion en donnant des cours de guitare et en présidant l’association SuisSyria qui crée des ponts entre la Suisse et la Syrie.

Catégories
Culture Divers Formation Sports

L’Association Danse Neuchâtel présente sa programmation 2024

L'Association Danse Neuchâtel présente sa programmation 2024

Créée en 1996, l’ADN (Association Danse Neuchâtel) s’est développée dans le haut du canton et tout particulièrement à La Chaux-de-Fonds depuis 2017, étendant d’année en année la promotion de la danse contemporaine auprès de tous les publics.

Au travers de spectacles, performances, rencontres et ateliers, l’ADN fait vivre la création en programmant des compagnies locales et en faisant connaître des artistes venus d’autres cantons ou de l’étranger. Ce partage de la danse profite d’une collaboration fructueuse avec le TPR, le Centre de culture ABC également, avec le Temple Allemand, où des artistes sont régulièrement accueillis, sans compter les collaborations avec le Club 44, Quartier Général, le Lycée Blaise Cendrars et l’association Rêver des arbres pour demain, pour ne citer qu’eux.

 

A l’affiche procahinement en 2024 :
« Black Lights », un spectacle rugissant, ovationné lors du dernier Festival d’Avignon, sur la résilience des femmes, déployé par huit danseuses (Cie Mathilde Monnier, les 26 et 27 janvier au TPR Beau-Site). À l’ABC, « Human in the Loop » fera interagir la danse avec une intelligence artificielle (Cie Nicole Seiler, 23 et 24 avril). En mai, place à la création de la Chaux-de-fonnière Eléonore Richard (Cie Leoki), qui invite les familles à savourer
« Il revient toujours, le printemps (souffles) », troisième volet d’une création qui avait été annulée en raison du Covid.

Toujours en mai, place à la virilité contestée avec « Touch Isolation », de Marcel Schwald et Chris Leuenberger (18 et 19 mai dans le cadre de Bang ! Bang ! à Beau-Site). Enfin, dans un registre loufoque et très décalé, la pièce « current, currents » de Claire Dessimoz (15 et 16 juin à l’ABC), s’amuse tendrement de nos egos contemporains et maladroits. À noter par ailleurs un atelier de danse inclusive 

« Tout le monde en piste » sur le thème du cirque, ouvert à tout public, co-animé par la compagnie Chaux-de-fonnière (La) Rue Serendip à la Fondation Perce-Neige au Val-de-Ruz (le 9 mars). 

L’ADN se réjouit de partager toutes ces facettes de la danse avec ses partenaires et vous donne rendez-vous dans la nouvelle année! 

Philippe Olza, directeur de l’ADN

Photo: Marc Coudrais — spectacle “Black Lights” au TPR 

 

Des questions ?
Rendez-vous sur le site internet www.danse-neuchatel.ch 

ou par téléphone au 079 643 95 32

Catégories
Culture

Une année se termine au Musée paysan et artisanal

Une année se termine au Musée paysan et artisanal

Voici que 2023 se termine et que nous pouvons nous atteler à une petite rétrospective de nos activités.

Nous avons débuté l’année avec notre traditionnel souper tripes à la Neuchâteloise et ses délices cuits au feu de bois dans un grand chaudron, les convives ont apprécié.

Une grande exposition dédiée au feu, “Flamme sauvage-feu apprivoisé” est sortie de nos collections et a été inaugurée fin mars. Nous avons enchainé avec les vacances de Pâques à la ferme durant 15 jours: lapins, poules et poussins ont vu passer des centaines de personnes, des carottes ont été chassées et des bricolages sont sortis du musée à la pelle.

En mai, la nuit et la journée des musées ont été dédiés au feu. Pour la nuit, des contes, un spectacle pyrotechnique et des cervelas grillés ont ravi les spectateurs·trices et durant la journée, la démonstration d’une pompe aspirante-foulante du 19e siècle par l’association des sapeurs-pompiers du Val-de-Ruz a impressionné petits et grands.

À l’automne, notre fête du musée a connu un tel succès que nous avons été quelque peu débordés. Promis, nous ferons mieux en 2024. Il faut dire que les trois ans passés sous le règne du Covid nous ont fait oublier que les Chaux-de-fonniers·ères aiment la fête et qu’ils sont de nouveau nombreux et nombreuses à y participer.

La fin de l’année est inscrite sous le thème de Noël et de son héros que l’on n’a plus besoin de nommer, mais qui cette fois nous présente, dans une exposition, ses loisirs sportifs hivernaux, skis, luges, raquettes et patins. La Dame de Noël s’est évidemment invitée aussi et a émerveillé les enfants de ses histoires palpitantes.

Que faire durant les vacances de Noël ?
En sus des deux expositions, nous vous proposons des animations passionnantes: pour les petits, le rallye enflammé et sa recherche d’un trésor et pour les grands notre jeu d’énigmes très ardu, À la recherche de la flamme perdue (de style Escape Game). Et si vous voulez soutenir le musée, pensez à sa boutique qui regorge de produits maison délicieux !

Exposition “le Père Noël aux sports d’hiver” à voir jusqu’au
7 janvier 2024

Exposition “Flamme sauvage – feu apprivoisé” à voir jusqu’au
1er septembre 2024

Texte et photos : Musée paysan et artisanal (MPA) “Le Musée sous la neige avant la tempête” — “Exposition du Père Noël”

Horaire des fêtes
Le Musée sera fermé le dimanche 24 décembre
Sinon, ouvert du mercredi au dimanche de 14h à 17h
Plus d’info sous www.mpays.ch
032 967 65 60 – musee.paysan.artisanal@ne.ch
Musée paysan et artisanal, rue des Crêtets 148

Catégories
Culture La parole aux acteurs

Les 20 ans du zap théâtre

>Les 20 ans du Zap théâtre

Le ZAP Théâtre a été créé en 2003 par deux passionnés, Baptiste et Cathy Adatte, qui rêvaient de construire un lieu magique où les arts et la culture pourraient s’épanouir. Ils y ont consacré leur temps, leur énergie, leur créativité, et leur persévérance avec l’aide de bénévoles, artisan·e·s, ami·e·s, pour donner vie au ZAP.  Construit dans le sous-sol d’un immeuble chaux-de-fonnier, en plein cœur de la ville, en lieu et place d’anciennes caves, le ZAP évoque, par sa taille, les théâtres de poche parisiens. Ouvert à toutes et tous, il se concentre sur l’humour. 

Le mot de notre parrain Thierry Meury
Un peu comme dans l’œuvre de Dumas, pour arriver à ces « vingt ans après », il a fallu d’abord que quelques mousquetaires, courageux voire téméraires, créent, construisent, meublent, décorent et aménagent cette salle appelée Zap Théâtre. Et tout ceci, à quelques aides ponctuelles près, sans argent, à part celui, bien sûr, des spectateurs. Autrement dit grâce à l’argent du public plutôt que l’argent public.

Une salle vouée au théâtre de divertissement et au divertissement tout court, plusieurs humoristes, magiciens, chanteurs ou chanteuses et j’en passe s’y étant également produit. Si je devais résumer ces vingt années en deux mots, les deux qui me viennent d’emblée sont rire et plaisir. Deux mots auxquels je peux ajouter amitié, tant il est vrai que c’est grâce à celle-ci et au sens de l’accueil qu’elle sous-entend que j’ai accepté, il y a vingt ans, de devenir le parrain de ce lieu. Un honneur, évidemment tout ce qu’il y a de plus symbolique, que j’avais accepté il y a deux décennies sans l’ombre d’une hésitation. Ce que je n’ai jamais regretté. Et j’insiste là-dessus tant il est vrai que je n’ai pas toujours fait les bons choix dans ma carrière comme dans ma vie. 

 
C’est dire que je lève mon verre bien haut au Zap et à ses 20 ans, en espérant, pour finir comme j’ai commencé par un roman de Dumas, que nous serons tous encore là pour fêter « Les Quarante-cinq » ! 
 
Anniversaire des 20 ans du ZAP
Le 1er novembre 2023, vingt ans jour pour jour après l’inauguration du ZAP théâtre, nous vous réservions une rétrospective de ces 20 dernières années, créée et écrite par notre parrain Thierry Meury, et jouée par l’équipe du ZAP. 
 
C. Adatte, l.Perregaux
Photo: Ricardo Volpe

Programme saison
La revue des 20 ans: du 1er novembre 2023 au 3 février 2024

Veuves coquelicots: du 8 mars 27 avril 2024

Une cellule grise pour deux : le 7, 14 et 21 février 2024

Les dentiers de la gloire : 22 et 29 février 2024 / 14, 21 et 28 mars 2024 4 avril 2024

Réservations : 079 892 03 23

www.zaptheatre.ch

Catégories
Culture Loisirs

Nocturne des six-pompes

nocturne des six-pompes

La jolie promenade des Six-Pompes s’anime pour la nocturne du 22 décembre à La Chaux-de-Fonds. Rendez-vous dès 16h pour profiter des activités que les commerçant·e·s de la place ont prévu pour vous.

Vous pourrez emballer vos cadeaux de Noël avec des Furoshiki grâce à l’association ZeroWaste Switzerland, écouter des contes de Noël, déguster des produits d’épicerie mexicaine ou encore fabriquer des biscuits traditionnels. Vous aurez même l’occasion de décorer vos bougies de Noël !

Pour ponctuer ces animations, vous pourrez boire un bon thé de Noël, profiter des vins chauds et des chocolats gourmands des restaurateurs·trices ou encore déguster de délicieuses gaufres. 

D’autres surprises pour petits et grands vous attendent ! N’hésitez pas à vous renseigner auprès des commerçant·e·s. À bientôt ! 

Le Silo, la [kaban], Déco’Nad, El Verano, la Demoiselle, la 7e Pompe, Le Pantin et l’Entourloop.

Catégories
Culture

TPR : Au théâtre pour d’inoubliables moments d’émotion !

TPR : Au théâtre pour d’inoubliables moments d’émotion !

Au TPR, l’émotion ne tourne pas le dos à la réflexion. Depuis sa création, le TPR affirme sa volonté de partager avec le plus grand nombre un théâtre d’art qui met en jeu tous les aspects de la vie sociale et intime. Dans une démocratie, chaque citoyen et chaque citoyenne est amené·e à faire régulièrement des choix pour la collectivité. Or, faire des choix, forger son opinion, n’est pas toujours chose aisée.

En dehors des lieux de culture (théâtres, cinémas, musées, bibliothèques et librairies) où sont les espaces qui permettent de prendre le recul nécessaire à élaborer une pensée libre ?

Le TPR souhaite contribuer à l’émancipation individuelle de chacune et de chacun, en proposant un large éventail de spectacles qui interrogent le monde et combattent les préjugés. En mêlant l’humour et la légèreté à l’exploration de grands thèmes de notre époque, la programmation du TPR cultive le goût de l’ouverture et la découverte.

Autre aspect important pour un théâtre populaire : sa politique tarifaire*. Avec un billet plein tarif à 35.-, un tarif réduit à 20.- et des offres de cartes et d’abonnements qui réduisent le prix de la place entre 19.- et 22.- (8.- pour un·e jeune de moins de 25 ans), l’institution rappelle que le soutien public aux institutions sert essentiellement à rendre la culture accessible à une grande partie de la population.

Cette saison, un papillon, symbole de transformation, colore l’affiche. Dès octobre, les créations de talentueuses artistes neuchâteloises (Camille Mermet, Juliette Vernerey) côtoient des spectacles d’artistes marquants de la scène internationale (Amir Reza Koohestani, Tatiana Frolova, Mathilde Monnier, la comédienne Dominique Blanc de la Comédie Française…).

On y revisite des classiques (La Douleur de Marguerite Duras, Ibsen, Quichotte d’après Cervantès) et on fait place à la création contemporaine à travers des spectacles burlesques (Inactuels et À L’affût), sensibles (Still Life – Monroe-Lamarr)… et musicaux (Afra Kane, Isabel Sörling, Yessaï Karapetian) !

Rendez-vous dans les salles du TPR (Beau-Site, L’Heure bleue, La Salle de musique) pour d’inoubliables moments d’échanges et de convivialité ! Toute la saison sur www.tpr.ch.

Anne Bisang, directrice du TPR
Photo : « Les Borkman » adaptation brute de l’avant-dernière pièce d’Ibsen / © Marc Debelle

BILLETS SOLIDAIRES

Avec le Service de la cohésion sociale et de l’intégration, le TPR facilite l’accès aux publics non-initiés par le biais de billets préférentiels et d’actions de médiation.

Par ailleurs, les Amis du TPR, mettent à disposition une tirelire permettant d’offrir des places à toute personne traversant des difficultés. 

info@tpr.ch